Fonds de solidarité

La crise sanitaire actuelle sans précédent a de fortes répercussions sur de nombreux étudiants de l’UPVD dont la précarité s’est renforcée avec le confinement. Au 1er avril, les aides accordées pour l’année 2020 représentaient déjà 72% des aides accordées sur toute
l’année 2019, et les demandes n’ont cessé d’augmenter.

Isolement, difficultés à faire face aux besoins de 1ère nécessité , arrêt de stages ou jobs étudiants, fracture numérique… les difficultés sociales et financières des étudiants sont amplifiées par la situation actuelle sans précédent liée au Covid-19.

Le conseil de gestion de la Fondation UPVD votait à l’unanimité, jeudi 9 avril, un fonds de solidarité pour venir en aide aux étudiants les plus affectés : 27 000 € alloués pour lutter contre l’isolement numérique des étudiants et pallier les urgences alimentaires et sociales afin de permettre à tous les étudiants de l’UPVD de réussir leur année universitaire malgré les circonstances. De nombreux dons d’entreprises locales, de particuliers et des membres de la communauté universitaire UPVD sont venus compléter cette première enveloppe.

A ce jour, de nombreux étudiants de l’Université de Perpignan Via Domitia ont pu bénéficier d’une aide financière grâce au Fonds de Solidarité et aux actions mises en place par le le CROUS et la Commission Vie Etudiante et de Campus de l’Université de Perpignan Via Domitia :

  • aides à la perte d’emploi ou stage gratifié
  • aides à la perte d’emploi pour les étudiants recrutés par l’UPVD pour l’année 2019/2020 (cela concerne 15 Contrats Emploi Etudiant et 42 vacataires (tuteurs Etudiants en Situation de Handicap, Etudiants Sportifs de Haut Niveau, etc.))
  • ou encore aides aux frais d’accès au numérique

 

 

La solidarité faisant partie de l’ADN de Fondation UPVD, c’est tout naturellement qu’elle s’engage aujourd’hui, grâce à l’implication et la générosité de ses mécènes, donateurs et fondateurs, en faveur de la réussite universitaire de tous les étudiants de l’Université de Perpignan Via Domitia. Merci aux entreprises et donateurs particuliers qui se sont également mobilisés pour cette cause.

Une réponse à “Fonds de solidarité”

  1. Bonjour
    En cette période très compliqués ,j’aimerais participer à redonner le sourire à nos jeunes!
    je souhaiterais organiser sur Perpignan une journée coiffure dans mon salon au prix de 10e- lavage,coupe et séchage
    par étudiant(e) ce n’est pas grand choses ,je suis certaine que je peux contribuer à un peut de bonheur !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.