Actualités
Les Talents de la jeunesse au cœur de la quatrième cérémonie de remise de diplômes de Docteurs de l’UPVD

Cette année, la cérémonie a débuté par la diffusion d’un film sur « La culture du mécénat, par la Fondation UPVD », introduit par Stéphanie Falcou, Directrice de la Fondation UPVD.

Pour cette quatrième édition, les Docteurs  de la promotion Laure Saint-Raymond, spécialistes du Droit, des Lettres ou des Sciences, vêtus de leur toge et coiffe académiques ont défilé sur scène pour se voir remettre par le Président de l’UPVD et plus jeune Président d’université de France, Fabrice Lorente, leur diplôme de Docteur (8 ans d’études dont 3 ans de thèse).

Laure Saint-Raymond, marraine de cette quatrième édition, benjamine de l’Académie des Sciences mais également première femme à « parrainer » une promotion de Docteurs à l’UPVD, a profité de son discours pour donner des conseils aux néo-Docteurs, en s’appuyant notamment sur « Un algorithme pour découvrir » publié en 2011 par David Paydarfar, professeur de Neurologie à l’université de Massachussetts.

Pour la première fois, trois prix de la Fondation UPVD ont été remis à trois anciens étudiants pour leurs carrières remarquables. Le prix de la réussite Doctorale a été remis à Alexandre Riera, le prix spécial UPVD Alumni à Margherita Sforza et le prix de l’entrepreneuriat à Annabel Levert (Akinao).

Ont ensuite été appelés sur scène deux autres jeunes talents. Tout d’abord, Julien Audier-Soria, vainqueur du concours d’éloquence de Perpignan et finaliste du concours d’éloquence Grand Sud. Ce jeune étudiant en Droit a pu nous parler avec humour du sujet qu’il devait défendre lors de la finale Grand Sud : « La mort est un manque de savoir-vivre, vous avez 10 minutes ». Ce fut ensuite au tour de Maximilian Janisch, le plus jeune étudiant de France, de monter sur scène aux côtés de l’animatrice de la soirée, Virginie Saint-Clair. Après avoir passé son baccalauréat à seulement 9 ans, ce jeune prodige poursuit ses études en Licence 2 de Mathématiques à l’UPVD où il finit deuxième de sa promotion. Cette montée sur scène lui a permis de répondre à quelques questions sur son parcours et ses ambitions.

« C’est tellement réjouissant d’être récompensée devant ses amis et sa famille. C’est l’accomplissement de 8 ans et demi de travail », confie Agathe, Docteur en économie dont la thèse a été financée par la Fondation UPVD.

Après le traditionnel et tant attendu « jeté de chapeaux », les Fills Monkey ont assuré le « show » en proposant un spectacle « humorythmique » qui a séduit toute l’assemblée.

La Fondation UPVD remercie toutes les personnes qui sont venues assister à cette quatrième cérémonie et également l’ensemble de ses mécènes sans qui cette soirée n’aurait pu avoir lieu.

Retrouvez toutes les photos de la soirée ICI !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.